Logo Autour de l'art
Bienvenue sur le site de l'association "Autour de l'art"
Située à l'École d'Art de l'Agglomération Côte Basque Adour, notre association organise des conférences et des voyages sur l'art contemporain et l'histoire de l'art.

Accueil INFORMATIONS DIVERSES Réflexions, débats

S.I.Lex – Carnet de veille d’un juriste et bibliothécaire
Daniel Buren contre le Street Art (ou la trahison du droit moral)

A la fin du mois de mai 2018 Daniel Buren a exigé le retrait d’une oeuvre de Street Art installée temporairement dans la cour du Palais royal, où se situent les fameuses colonnes sur lesquelles une partie de la renommée de cet artiste s’est construite. Le street artist Le Module de Zeer avait placé sur la colonnade prolongeant les alignements de la cour des motifs à bandes noires horizontales qui répondaient aux rayures verticales des colonnes de Buren.

Daniel Buren n’a pas apprécié ce geste, qui s’inscrivait dans le cadre d’une manifestation organisée par le Ministère de la Culture, « A l’échelle de la ville », pour mettre en valeur l’art urbain et qui devait durer jusqu’au 10 juin. Il a demandé le retrait de l’installation, en faisant valoir une violation de son droit moral, c’est-à-dire la protection que lui confère le droit d’auteur contre les « atteintes à l’intégrité » de son oeuvre et à la « dénaturation de son esprit ». Le Ministère a rapidement obtempéré en déclarant qu’il était « le ministère de la propriété intellectuelle et artistique, donc du droit moral des auteurs et créateurs » (sic).

Le commissaire de l’exposition "A l’échelle de la ville", Jean Faucheur, a regretté une situation "très blessante" pour cet artiste. "C’est vraiment dommage, c’est un scandale qui aurait pu être évité dès le départ", a-t-il déploré. "L’art urbain s’est débrouillé tout seul depuis quarante ans, depuis quatre-cinq ans le ministère de la Culture veut promouvoir cette forme d’art, et tout à coup le signal qui est envoyé est très négatif".

Analyse complète de Aka Lionel Maurel, juriste et Conservateur des bibliothèques, chargé de la valorisation de l’Information Scientifique et Technique (IST) à l’Université Paris Lumières.

Portrait de l’artiste "Le Module de Zeer" : "LMDLDZR : ce n’est pas du street art, c’est de la science"


Un autre article de Aka Lionel Maurel « Et si on repensait le Street Art comme un bien commun ? »

L’immeuble 5Pointz à New York, considéré pendant 25 ans comme « la Mecque du graffiti » où tous les grands noms de l’art urbain ont produit des oeuvres.

Des graveurs ont réussi à faire valoir leur droit moral devant un tribunal américain et à obtenir le versement de 6 millions de dollars d’indemnités de la part d’un promoteur immobilier pour avoir détruit le mythique immeuble 5Pointz de New York, sur lequel figuraient leurs créations.

************************************************************

Une masterclasse de l’été 2018 sur France Culture était consacrée à Daniel Buren. Il s’exprime sur sa démarche créative


Publié le : 21 novembre 2018
par : Dominique Lafargue

Imprimer
envoyez à vos amis
Envoyer à un ami
Accueil | Plan du site | En résumé | Statistiques | Administration