Bienvenue sur le site de l'association "Autour de l'art"
Située à l'École Supérieure d'Art Pays Basque, notre association organise des conférences et des voyages sur l'art contemporain et l'histoire de l'art.

Sommaire :
Qui sommes nous ? Événements
Voyages
Conférences
Carnets de voyage
Visites d’ateliers
La vie de l’association
Les assemblées générales
Textes fondateurs
Bureau et C.A.
Adhésions 2017-2018
Bulletins trimestriels
Ecole Supérieure d’Art du Pays Basque A l’affiche
Pays Basque
Espagne
Béarn
Bordeaux
Toulouse
Landes
Poitiers
Paris
Londres
Lyon
Suisse
Belgique
Tarbes
Orléans
Alsace
Marseille
INFORMATIONS DIVERSES
Radio, télévision, sites Web, blogs
Annuaires
Sites, musées, espaces d’art
Réflexions, débats
Livres, revues
Portraits
Nous contacter :
mailbox Rédaction
Mail à la rédaction

mailboxSecrétariat :
4357 Chemin de Truquez
40350 POUILLON
téléphoneSecrétariat
 06 81 99 14 19
mailbox Mail au secrétariat
téléphoneVoyages
 06 10 70 87 48
Changer les couleurs :
Fonds
Couleurs

Pour changer les couleurs du site, cliquez sur les rectangles colorés qui vont apparaitre sur le haut de la page. Choisir sur les palettes les couleurs des différents éléments.

Une fois que vous aurez obtenu la combinaison qui vous convient, cliquez sur le bouton Garder pour conserver ce choix à chaque fois que vous vous connecterez

Accueil A l’affiche Marseille

MUCEM Marseille jusqu’au 24 juin 2018
Voyages imaginaires : Picasso et les ballets russes Entre Italie et Espagne

Cette nouvelle exposition au Mucem a pour but de montrer les liens privilégiés qu’entretient Picasso avec les arts et traditions populaires. Des liens qui apparaissent de façon spectaculaire dans son travail de scénographe et de costumier pour la compagnie de Serge Diaghilev, les Ballets russes.

Femme nue au bonnet turc

Entre 1916 et 1921, Picasso collabore à quatre spectacles pour lesquels il réalise décors et costumes : les ballets Parade (1917), Tricorne (1919), Pulcinella (1920), et Cuadro Flamenco (1921). Cette expérience expose le peintre au langage du corps et de la danse, lui inspirant de nouvelles possibilités formelles, qu’il mêle à des éléments empruntés au théâtre de marionnettes, à la commedia dell’arte, à l’art sacré ou encore au folklore espagnol.

Projet de décor pour le ballet Cuadro Flamenco

Confrontant œuvres de l’artiste (toiles, dessins, esquisses, maquettes, costumes) et objets issus des collections du Mucem, l’exposition montre comment Picasso a su assimiler et réinterpréter les traditions figuratives de son temps, pour les placer au centre d’une nouvelle modernité.

Femme assise

Pablo Picasso a beaucoup voyagé… en pensée ! Détestant l’exotisme, les longs trajets et se consacrant tout entier à un travail qui ne devait pas prendre de retard, il a nourri son appétit insatiable d’autres cultures par la visite de musées, par des échanges avec ses amis globe-trotteurs et par la collection d’objets et cartes postales d’ailleurs. L’influence la plus manifeste - et qui imprègne largement son œuvre - est bien sûr méditerranéenne, ce que le Centre de la Vieille Charité et le MUCEM à Marseille mettent un point d’honneur à rappeler dans cette exposition. La centaine de tableaux, sculptures et dessins, dialoguant avec les correspondances de l’artiste et ses références explicites dessinent une cartographie imaginaire que vous vous ferez un plaisir de parcourir.

Peintures, sculptures, assemblages et dessins de Pablo Picasso sont présentés aux côtés d’œuvres maîtresses des collections du musée d’Archéologie méditerranéenne et du musée d’Arts africains, océaniens, amérindiens de Marseille. Quatre itinéraires, quatre dialogues, pour une invitation au voyage dans l’antre imaginaire du génie Picasso.
"si on marquait sur une carte tous les itinéraires par où je suis passée et si on les reliait par un trait cela figurerait peut-être un minotaure"

A travers les nombreuses cartes postales que le Maître Picasso collectionnait, le peintre voyageait ! Picasso préfère le train, et hormis l’Espagne, la France, la Hollande, l’Italie et l’Angleterre, aucun pays lointain n’est tamponné sur son passeport. Mais ses amis peintres voyageurs... sillonnent le monde et lui envoient des cartes postales. Etudiées pour la première fois, elles consituent une source d’inspiration pour ses oeuvres !

Du mercredi au lundi de 11:00 à 18:00 du 6 novembre au 30 avril
Du mercredi au lundi de 11:00 à 19:00 du 2 mai au 7 juillet

MUCEM
Bâtiment Georges Henri Rivière — Fort Saint-Jean
7, promenade Robert Laffont
13002 Marseille

PLAN D’ACCES


Publié le : 21 avril 2018
par : Dominique Lafargue

Imprimer
envoyez à vos amis
Envoyer à un ami
Accueil | Plan du site | En résumé | Statistiques | Administration