Bienvenue sur le site de l'association "Autour de l'art"
Située à l'École Supérieure d'Art Pays Basque, notre association organise des conférences et des voyages sur l'art contemporain et l'histoire de l'art.

Sommaire :
Qui sommes nous ? Événements
Voyages
Conférences
Carnets de voyage
Visites d’ateliers
La vie de l’association
Les assemblées générales
Textes fondateurs
Bureau et C.A.
Adhésions 2018-2019
Bulletins trimestriels
Ecole Supérieure d’Art du Pays Basque A l’affiche
Pays Basque
Espagne
Béarn
Bordeaux
Toulouse
Landes
Poitiers
Paris
Londres
Lyon
Suisse
Belgique
Tarbes
Orléans
Alsace
Marseille
Aix-en-Provence
Arles
INFORMATIONS DIVERSES
Radio, télévision, sites Web, blogs
Annuaires
Sites, musées, espaces d’art
Réflexions, débats
Livres, revues
Portraits
Conférences : Bibliographies et sites internet
Nous contacter :
mailbox Rédaction
Mail à la rédaction

mailboxSecrétariat :
4357 Chemin de Truquez
40350 POUILLON
téléphoneSecrétariat
 06 81 99 14 19
mailbox Mail au secrétariat
téléphoneVoyages
 06 10 70 87 48
Changer les couleurs :
Fonds
Couleurs

Pour changer les couleurs du site, cliquez sur les rectangles colorés qui vont apparaitre sur le haut de la page. Choisir sur les palettes les couleurs des différents éléments.

Une fois que vous aurez obtenu la combinaison qui vous convient, cliquez sur le bouton Garder pour conserver ce choix à chaque fois que vous vous connecterez

Accueil A l’affiche Pays Basque

Casino Bellevue Biarritz jusqu’au 2 avril 2018
ZIGOR "Voir dans l’ombre" ("Itzalean Ikusi")

« Je ne sculpte pas de l’abstraction lyrique mais de la non-figuration lyrique car, tout ce que je modèle possède un sens en soi, sa propre figuration ».

Jusqu’au 2 avril, le public peut découvrir au Casino Bellevue à Biarritz « Voir dans l’ombre », une importante rétrospective comprenant une centaine de sculptures – bois, marbre, bronze, acier – et autant de dessins, gouaches, croquis, carnets, photographies, vidéo, dévoilant une facette plus cachée de l’artiste autodidacte. Elles retracent trente-cinq ans de travail de l’artiste basque, natif d’Arretxabaleta (Gipuzkoa), qui a élu domicile dans la cité balnéaire. "Mon souhait principal, c’est de faire découvrir mon travail à mes voisins, mes concitoyens, qui ne me connaissent pas vraiment", assurait l’artiste quelques jours avant le vernissage.

Quand on croise Zigor, on ne se douterait pas que cet homme à l’allure svelte, au visage anguleux animé d’un regard fauve, électriserait ainsi l’opinion. De son Aretxabaleta natal en Guipuzkoa, Kepa Akixo a gardé le surnom de « Zigor », un fouet (en basque) aussi sec que la mèche qui barre son front.

Au début des années 70, cet ancien militant basque s’installa en Labourd où il publia ses premiers cahiers poétiques en basque. Reporter-photographe à l’Agence Kapa-presse, il parcourut le monde jusqu’en 1982. De retour au Pays Basque, la trentaine passée, l’autodidacte se consacra à la sculpture. A Biarritz, dans l’atelier de la belle maison construite dans les années cinquante par son beau-père, l’architecte renommé Edmond Fraysse, il perpétue la tradition artistique de cette famille.

En adéquation totale avec la nature et les racines de sa terre sacrée dont les veines animent son souffle intérieur invincible, Zigor s’abreuve de la forêt pyrénéenne dont il façonne charnellement le bois afin d’en mettre à nu la structure.

Une nature réinterprêtée comme la fontaine Urkulu sur la place Sobradiel à Biarritz (face aux Halles) qui désigne le nom d’une montagne du massif d’Iraty, à la jonction du partage symbolique des eaux entre Atlantique et Méditerranée. Construite en cascades d’un bronze coulé par la célèbre forge Jaizkibel à Irun, le nom d’Urkulu rappelle celui de la tour de pierres érigée à l’époque romaine près de Saint-Jean-Pied-de-Port, une allégorie du temps qui passe, ou la « mélancolie de la vague qui part, telle la clepsydre fonctionne sur le principe d’un écoulement régulier au fil du temps, rongeant peu à peu le rocher qui pleure ».

Des sculptures où vibre la poésie tout comme sur le plateau de l’Atalaye, où Olerki - qui signifie « poème » en basque - s’offre à l’Océan. Erigée en 2011, l’œuvre fut la première création municipale biarrote de l’artiste. « Rassemblée après la tempête », elle témoigne de la nouvelle quiétude retrouvée après les tourments du temps.

A Anglet, Txoria - qui veut dire « l’oiseau » en basque a été placée cet été dans la corrida goyesque des arènes de Bayonne.

Coulées en bronze ou en acier, de pierre, de marbre ou de bois, les œuvres de Zigor parent le paysage de la Côte Basque. Des prémaquettes sculptées, dessins, croquis accompagneront des photographies et vidéos pour cette importante rétrospective de Zigor.

Dans le livre « Zigor », édité par Atlantica, il se définit ainsi : « Je ne sculpte ni le beau, ni le concept. J’attaque des volumes et des formes (…) Les matériaux que j’utilise sont aussi archaïques que modernes et les formes que je recherche aussi anciennes que d’aujourd‘hui. Comme le sculpteur apprend à sculpter, celui qui regarde doit apprendre à voir et pour cela, n’ayez pas d’opinion. L’opinion inclut souvent des fausses sensations qui empêchent de regarder. Comme la pomme qui mûrit sans discours, comme l’oiseau qui vole sans pensée, regardez. Regardez avec vos mains. »

INTERVIEW de ZIGOR dans le journal enbata.

CASINO BELLEVUE
Place Bellevue
BIARRITZ

PLAN D’ACCES

Ouvert tous les jours de 13h à 19h- Fermé le mardi
Tarifs : 7 € / 5 € - Gratuit jusqu’à 12 ans.
Renseignements durant l’exposition : 05 59 01 59 20

Visites guidées / Ateliers :

ZIGOR effectuera des visites guidées au Bellevue pendant toute la durée de l’exposition - Tous les mercredis (sauf le 21/03) et les samedis à 17h30

Visite guidée par ZIGOR en basque : dimanche 4 mars à 15h (pas de supplément au tarif d’entrée ; pas d’inscription au-préalable, rendez-vous sur place 10 mn avant l’horaire). Pour toute demande de visites guidées de groupe, contacter le service des affaires culturelles 05 59 41 57 50 / culture@biarritz.fr

Animations enfants :

Tous les mercredis hors vacances scolaires Février et Mars // 8 à 17 ans // 16h à 17h30 // 15 euros la séance /// 5 séances // 60 euros Atelier d’écriture, de son et de photographie inspiré des œuvres exposées à l’Espace Bellevue, de l’artiste Zigor, initiation aux outils numériques. Pour les inscriptions sur l’atelier complet, initiation à la narration audiovisuelle web-documentaire s’inspirant du travail de l’artiste. Renseignements : btzsc.medianumerique@yahoo.fr Lieu : Espace Bellevue, Biarritz.

L’exposition du Bellevue se poursuit du 1er au 28 mars à la Médiathèque, avec la présentation d’une vingtaine de photos tirage argentique sur la thématique de Biarritz, agrémentée de carnets de croquis, dessins, poèmes de l’artiste

.
Rencontre avec Zigor à l’auditorium de la Médiathèque le 21 mars à 18h

Médiathèque
Rue Ambroise Paré
BIARRITZ

Ouvert tous les jours de 13h à 19h – Fermé le mardi – Entrée libre

PLAN D’ACCES


Publié le : 19 juillet 2018
par : Dominique Lafargue

Imprimer
envoyez à vos amis
Envoyer à un ami
Accueil | Plan du site | En résumé | Statistiques | Administration