Logo Autour de l'art
Bienvenue sur le site de l'association "Autour de l'art"
Située à l'École d'Art de l'Agglomération Côte Basque Adour, notre association organise des conférences et des voyages sur l'art contemporain et l'histoire de l'art.

Accueil Événements Voyages

du 6 au 11 juin 2017
Voyage en Dordogne

Déroulement du voyage

Jour 1 : BAYONNE – MOISSAC – LES ARQUES – CAHORS

Départ de Bayonne à 08h00. Déjeuner libre en cours de route.

Arrivée à Moissac en début d’après-midi, ville d’Art et d’Histoire. (Visite libre)
Le tympan et le cloître romans sont classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
L’abbaye est remarquable par la finesse de sa sculpture, unique dans le sud-ouest de la France, et parce que celle-ci a presque MILLE ANS ! Le cloître a été achevé en 1100, c’est le plus ancien cloître historié du monde ! Les 76 chapiteaux qui l’ornent, représentent les trois temps de l’Eglise, l’Ancien, le Nouveau Testament et la vie de martyrs : une véritable bande dessinée qui se déroule sur les 4 faces de chaque chapiteau.
Puis direction Les Arques.

Visite du musée Zadkine : Inauguré en 1988, le musée Zadkine est né d’un partenariat entre le Département du Lot, gestionnaire, la Ville de Paris, légataire des œuvres, et le village des Arques
Le musée réunit des œuvres majeures d’Ossip Zadkine (1890 – 1967) : sculptures en taille directe, pierre et bois, bronzes, terres cuites, lithographies, tapisseries. Zadkine obtient en 1950 le premier prix de sculpture à la Biennale de Venise ce qui consacre sa renommée internationale. Il participe au renouveau de l’Art Sacré avec une Pietà polychromée et deux grands Christ qu’il taille aux Arques dans des ormes. « Enfin des Christ ! » dira Fernand Léger. Rodin, Delaunay admiratif, et Van Dongen viennent le voir dans son atelier. Ami d’Henri Moore et d’Alberto Giacometti, Zadkine se sent lié dans sa recherche à Gaudier-Brzeska et Brancusi.

Arrivée à Cahors. Installation à l’hôtel, dîner et logement.

Jour 2 : CAHORS – CAJARC – ST CIRQ LAPOPIE – CAHORS

Petit déjeuner.

Visite de l’exposition de printemps de la Maison des arts de Cajarc.
La Maison des arts Georges Pompidou a été créée en 1989 à l’initiative d’un groupe d’amis de la famille Pompidou. En effet, Georges Pompidou, originaire du Cantal voisin, a séjourné régulièrement dans sa maison du Causse de Cajarc, jusqu’à sa mort en 1974. C’est pour honorer la mémoire du Président Pompidou, homme de culture et grand admirateur des artistes de sa génération, que son épouse, Claude Pompidou (1912-2007) et ses amis ont voulu ce centre d’art au cœur d’un village de 1200 habitants. Aujourd’hui, nous développons, en accord avec les services de l’Etat en région, la promotion des tendances nouvelles de l’art contemporain. La Région Midi-Pyrénées considère cette institution, comme un maillon important du réseau régional en termes d’aide à la création et de diffusion des arts d’aujourd’hui.

Déjeuner libre.

Après-midi : arrivée à St Cirq Lapopie : visite du Musée Rignault.
Cette demeure typique, transformée depuis le Moyen-âge, a été acquise par Emile Joseph Rignault.
Né en 1874, ce petit-fils de sabotier était passionné d’art. La fréquentation assidue des expositions et des ventes publiques lui a permis de constituer une collection de dessins et peintures aux signatures prestigieuses : Callot, Van Dyck, Oudry, Fragonard, Boucher... Amateur averti des œuvres de ses contemporains, il a été parmi les premiers découvreurs, dans les années 20, de Soutine, alors peu coté.
En 1922, au cours d’un voyage, Rignault a été séduit par Saint-Cirq-Lapopie et est devenu propriétaire de trois maisons qu’il a rénovées et restaurées. Cet homme entreprenant et passionné a participé au renouveau de la cité médiévale, y conviant ses amis, artistes et hommes de l’art qui sont venus y séjourner et parfois s’y installer.
En 1946, souhaitant prouver son attachement au Lot, Rignault a fait don de sa demeure au Département du Lot, avec son mobilier et les objets d’art la décorant. Il est mort en 1962. Sa tombe veille désormais au bas de la falaise.
Et sa demeure est devenue un site d’exposition dédié à l’art et un lieu de visite.

Retour à Cahors. Dîner libre. Logement.

Jour 3 : CAHORS – FIGEAC – ST CERE – BEAULIEU sur Dordogne - BRIVE

Petit déjeuner.

Arrivée à Figeac. C’est en 1986 que la Ville de Figeac décidait de rendre hommage à Jean-François Champollion, l’un des enfants du pays, en ouvrant sa maison natale au public sur le thème de l’Egypte ancienne. En 2007, le Musée Champollion - Les Écritures du Monde - ouvre ses portes après presque deux années de travaux d’agrandissement et de rénovation.
Aujourd’hui, le musée s’ouvre aux écritures du monde. L’objectif est de souligner l’importance du travail de Champollion et de l’inscrire dans la prestigieuse aventure de l’écriture.
Le nouveau musée Champollion, conçu par Alain Moatti, rebaptisé Les Écritures du Monde, possède une façade aux 1 000 lettres, composée de pierre, de verre et de métal, qui permet l’accès au musée par la place Champollion. Le graphiste Pierre di Sciullo y présente des hiéroglyphes et autres signes à travers de grandes feuilles de cuivre ajourées.

Visite du musée Les Ecritures du Monde.

Déjeuner libre.

Arrivée ensuite à St Céré pour la visite de l’atelier musée Lurçat. C’est au cœur du joyau architectural médiéval que sont les tours de Saint Laurent que Jean Lurçat choisit, après la guerre 39-45, de poursuivre son œuvre.
Dominant la ville de Saint-Céré, le château de Saint-Laurent-les-Tours dresse ses tours et ses remparts vers le ciel. En 1941, Jean Lurçat est Lotois, participant activement à la lutte clandestine pour la liberté, ce sera son premier contact avec les Tours et le coup de foudre immédiat.
Ce lieu étrange et austère, propice à la réflexion, deviendra pour l’artiste son déambulatoire, son champ de création et, comme il le reconnaîtra lui-même, un superbe instrument à la mesure de sa démesure : il nourrira la plupart de ses œuvres emblématiques, telles le Chant du monde ou la Tapisserie de l’apocalypse.
Jean Lurçat vivra dans son château jusqu’à sa mort en 1966, partageant son temps entre Paris et le Lot. Il nouera avec le lieu des relations sensibles. L’ensemble des pièces est imprégné de sa présence, des plantes volubiles montent à l’assaut de la cheminée du salon, plafonds et poutres se couvrent d’étoiles, de soleils, de lunes et de sarabandes colorées où se croisent animaux et personnages fabuleux tout droit sortis de l’imagination foisonnante de Lurçat. Son talent, son imagination, sa fantaisie éclatent dans toute la maison, chaque pièce, chaque poutre, chaque pierre garde encore trace de la main de l’artiste
La personnalité des lieux et l’atmosphère de chaleur humaine qui ont ainsi été préservées entraînent le visiteur dans l’intimité du créateur.

Arrivée à Beaulieu sur Dordogne. Accueil pour une visite guidée de ce village connu au Moyen Age sous le nom de Vellinus, et niché sur la rive droite de la Dordogne.
Appelée aussi « Riviera Limousine » par sa végétation (palmiers, bananiers…), Beaulieu est une cité médiévale, classée site clunisien, et dotée d’un riche patrimoine culturel : son abbatiale romane et son riche tympan, sa célèbre chapelle des Pénitents se reflétant dans la Dordogne, ses ruelles étroites, ses maisons à colombages…

Poursuite vers Brive. Installation à l’hôtel, dîner libre et logement.

Jour 4 : BRIVE – COLLONGES-la-rouge – TURENNE – DONZENAC – BRIVE

Petit déjeuner.
Visite guidée de Collonges-la-Rouge : Construit sur la faille géologique de Meyssac, Collonges-la-Rouge doit son nom à son grès rouge qui le rend si atypique. Le mystère de cette couleur réside dans sa composition avec plus de 2% d’oxyde de fer.
Village labellisé « Plus Beaux Villages de France », il héberge le siège national de l’association du même nom. Ce rubis architectural situé dans son écrin de verdure vallonné, entre châtaigniers et noyers, est un lieu propice à la randonnée, étant aussi une étape secondaire sur la voie de Rocamadour, pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.

Puis, tout proche, vous vous rendrez à Turenne, portant le nom d’une puissante vicomté ayant régné sur le Limousin, le Périgord et le Quercy durant dix siècles, la ville a gardé de nombreuses traces de son histoire : les tours César et du Trésor, vestiges du château dominant le village, d’anciens hôtels particuliers des XVème au XVIIème ornés de tourelles ou d‘échauguettes et des demeures plus simples aux toits couverts de lauzes ou d’ardoises... Visite guidée.

Déjeuner libre.

Poursuite vers Donzenac et les pans de Travassac : site unique en Europe, les Pans de Travassac proposent une promenade inédite et magique dans un cadre unique avec des à-pic de plus de 100 m, la découverte du métier d’ardoisier et de ses techniques, un voyage dans la tradition ardoisière.

Retour à l’hôtel, dîner libre et logement.

Jour 5 : BRIVE – LASCAUX IV - SARLAT – LA ROQUE GAGEAC

Petit déjeuner.

Route vers Montignac : visite de Lascaux IV.
La Grotte de Lascaux est une grotte préhistorique découverte en 1940 par 4 adolescents à Montignac en Dordogne dans la vallée de la Vézère.
Dès 1948, le site est ouvert au public. Malheureusement, son exploitation touristique intensive cause des dégradations irréversibles et le site doit fermer en 1963. En 1983, un fac similé, Lascaux 2 est ouvert au public. En 2016, c’est le centre international de l’art pariétal, Lascaux 4, qui est inauguré.

Poursuite vers Sarlat.
Déjeuner libre.

Puis rendez-vous avec un guide pour une visite guidée de Sarlat.
Vous partirez à la découverte de ses ruelles tortueuses, de ses passages voutés, de sa cathédrale, de ses hôtels particuliers des XVe et XVIe siècles.
La pierre ocre des façades s’anime, les fenêtres sculptées à la Renaissance s’ouvrent sur le passé des plus illustres Sarladais.
Les siècles d’histoire se déroulent au fil de la visite. Les évènements célèbres sont bien sûr évoqués, mais certains secrets bien gardés vous seront aussi révélés.
Poursuite vers Gorodka, un lieu de créations contemporaines et d’art singulier créé et dirigé par l’artiste plasticien Pierre Shasmoukine : un artiste hors norme, inclassable, insaisissable. Son œuvre est à son image comme celle d’un extra-terrestre qui aurait eu un accident de soucoupe et qui aurait atterri en catastrophe ici dans ZA GORDKA de Sarlat. La visite est un moment de poésie, une rêverie hors norme, à la Prévert.
Plus de 500 œuvres sont exposées, dans 8 galeries. Découverte libre.

Puis installation à l’hôtel à La Roque Gageac. Dîner et logement.

Jour 6 : LA ROQUE GAGEAC - PERIGUEUX – BAYONNE

Petit déjeuner.

Balade en gabarre de 55 minutes environ : De La Roque Gageac, village classé dans les Plus Beaux Villages de France au pont de Castelnaud dominé par le château du 18e siècle, cette partie du fleuve vous offre un aperçu unique de l’histoire du Périgord et de ses châteaux mais aussi une façon originale de découvrir la nature, sa faune et sa flore.

Trajet vers Périgueux.

Déjeuner et visite libres à Périgueux.

Trajet retour vers Bayonne. Arrivée à Bayonne vers 21h00.

Pratique

  • Prix : 50 personnes : 585€
  • Prix : 45 personnes : 610€
  • Prix : 40 personnes : 632€

Le prix comprend :
Le transport en autocar grand tourisme
L’hébergement en hôtels 3***, base chambre double, avec les petits déjeuners :

2 nuits en hôtel 3*** La Chartreuse à Cahors centre-ville
2 nuits en hôtel 3*** Ibis à Brive centre-ville
1 nuit en hôtel 3*** Le Périgord à La Roque Gageac

Le dîner du jour 1
Le dîner du jour 5
Les visites et entrées aux sites suivants :

  • Entrée à l’Abbaye de Moissac
  • Musée Zadkine
  • Maison des Arts de Cajarc
  • Musée Rignault à St Cirq Lapopie
  • Visite guidée de Beaulieu sur Dordogne
  • Musée Champollion - les Ecritures du Monde à Figeac
  • Atelier Musée Lurçat
  • Visite guidée de Collonges la Rouge
  • Visite guidée de Turenne
  • Visite des Pans de Travassac
  • Visite de Lascaux IV
  • Visite guidée de Sarlat
  • Entrée à Za Gorodka
  • Balade en gabarre à La Roque Gageac

Les assurances assistance rapatriement, annulation / bagages, multirisques

Le prix ne comprend pas :

  • Le supplément chambre individuelle : + 149 €
  • Toutes prestations non mentionnées

Conditions de règlement :

  • 200€ à l’inscription plus chambre individuelle éventuelle (149 €)
  • solde avant le 20 Avril 2017
Règlement intérieur des voyages

Publié le : 19 août 2018
par : Christian BIGO

Imprimer
envoyez à vos amis
Envoyer à un ami
Accueil | Plan du site | En résumé | Statistiques | Administration